La toilette de Roll

0

5 juillet 2016

1

Aujourd’hui était la parfaite journée pour une toilette estivale. Roll se sent bien et son pied postérieur gauche est presque complètement remis de ses mésaventures avec la maladie de la ligne blanche. Il a eu la chance de ne jamais boiter depuis le début de sa maladie en janvier.

2

Le toilettage du passage de bride de Roll est toujours un exercice frustrant mais il est très patient tandis que je tends la peau et coupe les poils sur les cicatrices profondes entre ses oreilles. Quelqu’un a visiblement pris littéralement l’expression « taper une mule sur la tête ».

3

La mule qui se cachait derrière son compagnon, Rock, me fait maintenant pleinement confiance, et apprécie même l’eau froide sur sa figure quand il fait chaud !

4

Il sait que son bon comportement sera toujours suivi de la récompense appropriée !

5

Roll aime son shampoing Wonder Blue et ne s’offusque pas d’un seau d’eau mousseuse sur son postérieur ! Il sait que cela rend sa queue VRAIMENT BELLE et remarquablement agitable.

6

Notre relation est basée sur les négociations. Un de nos compromis habituels est « il mange de l’avoine dans mon sac et je l’arrose ! »

7

En été, il est important d’être conscient des œufs que les mouches déposent à des endroits spécifiques sur chaque mule. Elles ADORENT le bas des jambes de Roll ! Un couteau de chaleur et un couteau anti-œufs de mouche sont les seuls outils qui ôteront ces œufs collants.

8

Avec une brosse à cheveux normale, j’utilise le shampoing Wonder Blue pour enlever le gras blanchâtre de la crinière et de la queue de Roll. Vous pouvez voir sur cette photo à quel point son postérieur gauche s’est bien remis.

9

La propreté est à deux doigts de la sainteté comme disait ma grand-mère ! Merci mon ami pour une merveilleuse journée ensemble !

 

Leave a Reply

error: Content is protected !!