L’abattage des chevaux

TOUTES LES 5 MINUTES UN CHEVAL EST ABATTU POUR QUE SA VIANDE SOIT CONSOMMÉE.

Revue des faits :

– Les anciennes sociétés américaines, les sociétés d’abatage étrangères et une poignée d’associations professionnelles qui soutiennent l’abatage des chevaux ont contribué à l’exportation continue de dizaines de milliers de chevaux américains qui sont abattus au Mexique et au Canada soit en les transportant physiquement vers les abattoirs, soit en s’opposant aux législations contre l’abattage des chevaux.

– Le patchwork de lois sur l’abattage des chevaux dans chaque état – dont les législations interdisant l’abattage au Texas et en Illinois où se trouvaient les seuls abattoirs américains jusqu’à récemment – est insuffisant. Il faut une législation nationale interdisant l’abattage des chevaux pour empêcher les abattoirs d’aller rouvrir dans des états où la législation est moins stricte et pour empêcher l’exportation en masse pour abattage vers le Canada, le Mexique et même au-delà.

– Le vote du (1) Prevention of Equine Cruelty Act (Acte de Prévention de la Cruauté aux Equidés) réduira les souffrances des animaux d’où le large soutien reçu de la communauté équestre et vétérinaire ainsi que des communautés de soutien aux animaux.

– Selon les chiffres obtenus du California Livestock and Identification Bureau (Bureau du Bétail de Californie), le vol des chevaux a baissé de 34% depuis que l’abattage des chevaux est interdit en Californie.

– Une énorme majorité des américains soutiennent l’arrêt de l’abattage des chevaux pour consommation alimentaire (des sondages au Kentucky, au Texas et en Utah montrent que 82, 72 et 69 pour cent des personnes interrogées sont contre cette pratique). Une étude récente montre que 70% des américains soutiennent une interdiction pour tout le territoire. En Californie, un référendum de 1998 (Porp.6) arrêtant l’abattage des chevaux pour consommation alimentaire a été approuvé avec une majorité de 60% des votes.

L’abattage n’est pas de l’euthanasie.

Les souffrances des chevaux sont inimaginables avec des transports qui durent parfois plus de 24 heures. Ils ont entassés, sans eau et exposés à des températures extrêmes. Les animaux qui tombent ne peuvent pas se relever et il n’est pas rare que la force soit utilisée inutilement pour les faire embarquer et débarquer.

Les animaux sont conscients de la situation et désespérés quand les employés les mènent à travers l’usine en les frappant. Au delà des frontières, les conditions sont pires qu’elles n’étaient dans les abattoirs américains aujourd’hui disparus. Des vidéos obtenues par San Antonio News Express montre des chevaux frappés à coups de couteau dans le cou de multiple fois AVANT l’abatage. Bien souvent, les chevaux sont encore parfaitement conscients quand l’abattage commence (le cheval est suspendu en l’air par une jambe arrière et sa gorge est tranchée avant que le découpage ne commence).

Le transport de chevaux vers l’abattoir dans des camions à deux niveaux est dangereux et inhumain.

C’est le moyen de transport préféré des « acheteurs-tueurs » qui emmènent ces chevaux vers des abattoirs au Mexique et au Canada. Un exemple de ces horreurs est l’accident d’un camion à deux niveaux en octobre 2007 quand un tel camion transportant 59 chevaux de trait belges n’ pas respecté un stop et heurté un autre véhicule. Les chevaux sont restés coincés 5 heures dans le camion. 9 sont morts emprisonnés et 6 des suites de leurs blessures.

Malgré le (2) Horse Transportation Safety Act de 2009 (H.R.) qui a été voté en 2020, les acheteurs-tueurs continuent d’utiliser ces camions pour traverser les Etats-Unis quand ils se rendent vers le Mexique et le Canada.

INFORMEZ VOUS SUR L’ABATTAGE DES CHEVAUX ET AIDEZ NOUS A Y METTRE FIN

Ne vendez pas votre cheval à des enchères auxquelles des acheteurs-tueurs pourraient participer. Considérez donner votre cheval à une organisation de sauvetage ou une ferme de retraite des animaux ; donner, vendre ou louer votre cheval à un programme thérapeutique d’équitation ; ou vendre directement à un particulier avec de bonnes références et un contrat par lequel il s’engage à ne pas vendre l’animal pour abattage. Une euthanasie humaine pratiquée par un vétérinaire diplômé est préférable à des transports cruels et à l’abattage.

Les chevaux volés finissent fréquemment à l’abattoir. Prévenez les autorités locales quand un cheval est volé. De la même façon, si vous êtes témoin de mauvais traitements ou voyez un cheval abandonné, prévenez les autorités de contrôle des animaux pour qu’ils ouvrent une enquête. Non seulement de tels abus et abandons demandent une attention immédiate pour prendre soin de la santé des animaux, mais ces chevaux risquent aussi d’être vendus pour abattage par des propriétaires peu scrupuleux.

Aidez à attirer l’attention sur le problème de l’abattage des chevaux en écrivant aux éditeurs de vos journaux locaux ou des magazines équestres que vous lisez.

Parlez des horreurs de l’abattage des chevaux et de la solution pour mettre fin à cette cruauté : voter une loi interdisant l’abattage des chevaux.

Vous pouvez aussi soutenir notre campagne en faisant circuler la brochure (3) Horse Slaughter de l’Animal Welfare Institute (Brochure sur l’abattage des chevaux de l’Institut pour le Bon Traitement des Animaux) ; vous pouvez demander des exemplaires à l’Institut.

Finalement, contactez vos élus au Congrès pour leur faire savoir que vous soutenez vigoureusement le vote de cet acte.

AGISSEZ
Nous devons ces informations au (6)Animal Welfare Institute.

Pour dernières nouvelles sur l’abattage des chevaux, s’il vous plaît consulter notre page des nouvelles en anglais ici.

Ressources supplémentaires

Animal Welfare Institute – une organisation dédiée à réduire la souffrance des animaux.
Habitat for Horses – une organisation de protection des équidés.
The Humane Society of the United States – une ressource nationale.
Horse Slaughter Prevention Bills & Issues PDF – une publication de Tadlock Cowan (analyste en ressources naturelles et développement rural) publiée le 16 septembre 2010.
Le texte intégral de H.R. 503 – le texte de la loi Horse Slaughter Prohibition votée le 7 septembre 2006.
Humane Horse Remains Disposal – liste de ressources par état de la Humane Society.

error: Content is protected !!